Les stations thermales d’Occitanie vers un nouveau modèle économique

📁 Articles, Economie, Une 🕔11 février 2019
Les stations thermales d’Occitanie vers un nouveau modèle économique  cThermes Cransac/dr

Les stations thermales d’Occitanie vers un nouveau modèle économique
cThermes Cransac/dr

Les stations thermales d’Occitanie doivent se grouper à terme pour mieux exister économiquement. C’est ce que préconise la chambre régionale des comptes dans son rapport qui évoque une mutualisation des établissements.

 

 

 

 

La région compte 31 stations thermales, comme celle de Luchon, de Gransac, de Lamalou ou Barbotan. L’Occitanie première région de France sur le thermalisme mais avec un modèle économique fragile précise la chambre des comptes qui demande de dissocier les comptes de thermes de ceux des municipalités.

 

Certains envisagent de faire entrer le secteur privé dans la partie comme à Luchon ou la régie municipale pourrait passer dans le secteur privé car la gestion de de la station thermale par la mairie s’avère très compliqué au quotidien d’après les gestionnaires municipaux.

 

Luchon à lancé un AMI (Appel à Manifestation d’Intérêt ) pour trouver un exploitant et un investisseur pour renouveler l’outil thermal. Des investissements lourds qui seront dans le futur certainement portés par des entreprises privées à Luchon. 11 candidats se sont positionnés pour prendre la gestion des thermes luchonnaises.

 

 

 

Pierre-Jean Gonzalez




Pas de commentaire

Pas de commentaires pour le moment

Soyez le premier à écrire un commentaire.

Ecrire un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *