Accueil Articles L'exposition collective « Itsasoan » va à la rencontre du paysage basque à l'Espace Saint-Cyprien

L’exposition collective « Itsasoan » va à la rencontre du paysage basque à l’Espace Saint-Cyprien

L'exposition collective « Itsasoan » va à la rencontre du paysage basque à l'Espace Saint-Cyprien Photo : Clémentine Carrié/dr
L’exposition collective « Itsasoan » va à la rencontre du paysage basque à l’Espace Saint-Cyprien
Photo : Clémentine Carrié/dr

Du 14 janvier au 15 mars, l’exposition collective Itsasoan réunit le travail de sept artistes, à l’Espace Saint-Cyprien de Toulouse. De nombreuses photographies et des installations, totalement inspirées du village de Guéthary, au Pays-Basque, sont à découvrir.

 

 

 

 

 

« Ce projet est né du rapport particulier de Pierre Montagnez,  l’un des artistes à un appartement familial situé dans une résidence du village de Guéthary, au Pays-Basque. La perte d’un être cher, et la décision de mettre en vente le logement, a déclenché chez lui le désir d’y retourner et d’y créer des images. Plutôt que de faire un travail en solo, l’artiste a décidé d’inviter d’autres photographes à le rejoindre dans ce projet », explique Ingrid Coumes-Marquet, coordinatrice de l’atelier photographie à l’Espace Saint-Cyprien.

 

En immersion dans le village de Guéthary, six photographes et un plasticien ont réalisé un projet artistique commun : l’exposition collective Itsasoan (qui veut dire dans la mer en basque). Au cours des deux dernières années, les artistes se sont inspirés de ce lieu atypique, un ancien port de baleinier, pour y pratiquer leur art. « De ce fait, on retrouve à travers l’exposition, cette atmosphère de marin », ajoute la coordinatrice. De nombreuses images imprégnées d’un paysage de caractère, et des installations sont à découvrir. « Les photographies sont en argentique, il y a de la couleur, du noir et blanc et des tirages personnels… Côté installation, on retrouve par exemple la création d’une cabane, un assemblage de rochers ou encore une carte dessinée … », détaille Ingrind Coumes-Marquet.

 

Focus sur le photographe Heriman Avy :

Heriman Avy, l’un des artistes qui participe à Itsasoan, présente dans l’exposition une dizaine d’images en noir et blanc. Il livre son ressenti sur ce projet : « À Guéthary, j’ai eu l’impression d’être parti à la pêche, j’avais une fascination pour l’océan, c’est jamais pareil, ça change tout le temps : la lumière, les vagues… j’étais comme un pécheur. J’ai fait beaucoup de pellicules de vagues. J’ai donc beaucoup de photos d’océan. Cela rappelle des souvenirs. Heureux ou malheureux, en photographiant, c’est comme si on essayait de les exorciser. De les ré-avoir encore, d’une autre manière. »

 

Au côté d’Heriman Avy, on retrouve six autres artistes pour cette exposition collective, Clémentine Carrié, Pierre Montagnez, Maya Paules, Luke Seeney, Géraldine Villemain et Mickaël Zermat

 

Infos pratiques :

Vernissage le jeudi 17 janvier à 18h30

Exposition du 14 janvier au 15 mars 2019 à l’Espace Saint-Cyprien

56 Allées Charles de Fitte, à Toulouse

Accueil du lundi au vendredi, de 9h à 12h30 et de 13h30 à 18h30

05.61.22.27.77

 

Entrée libre :

https://www.facebook.com/events/508747499617619/

https://www.facebook.com/pg/EspaceSaintCyprien/about/?ref=page_internal

 

 

 

Valentin Grezet

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici