Accueil Articles Décès d'un gilet jaune près d'Agen, un autre sort du coma à Toulouse

Décès d’un gilet jaune près d’Agen, un autre sort du coma à Toulouse

Décès d'un gilet jaune près d'Agen, un autre sort du coma à Toulouse Photo : Toulouse Infos
Décès d’un gilet jaune près d’Agen, un autre sort du coma à Toulouse
Photo : Toulouse Infos

Ce jeudi 20 décembre, un gilet jaune du Lot et Garonne est décédé dans la commune du Passage, près d’Agen. Dans la matinée, Olivier Daurelle, âgé de 60 ans, a été renversé par un poids lourd à proximité d’un rond-point. C’est la 9e personne décédée à la suite du mouvement des gilets jaunes.

 

 

 

 

 

Arrivé au barrage filtrant des gilets jaunes, le conducteur du poids lourd a tenté de doubler un camion devant lui et a percuté le sexagénaire. Le chauffeur a été placé en garde à vue. Une cellule psychologique a été mise en place par les pompiers à destination des gilets jaunes “sous le choc”. Une centaine de personnes ont effectué une marche silencieuse dans les rues de Villeneuve-sur-Lot en hommage à Olivier Daurelle.

 

A Toulouse, un gilet jaune est sorti du coma : 

Grièvement blessé à la tête lors de la manifestation du 1er décembre, Benoit âgé de 29 ans “est sorti de son coma et commence à se remettre de ses blessures” ont indiqué ses avocats. Ce dernier affirme avoir était volontairement visé par les forces de l’ordre, et demande, avec ses proches, l’interdiction du LDB 40 (lanceur de balles de défense). Selon ses avocats, c’est une “arme extrêmement dangereuse qui comporte des risques exceptionnels”. “Benoît aurait pu perdre la vie du fait de ce tir” et “il est encore trop tôt pour écarter toute infirmité permanente”, ont rajouté ses défenseurs.

À la suite de cet incident, le parquet a ouvert une enquête et l’inspection générale de la police nationale a été saisie.

 

 

 

 

Valentin Grezet

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici