Un PSG très amoindri contre le TFC ?

📁 Articles, Sport, Une 🕔23 novembre 2018
Un PSG très amoindri contre le TFC ? cdr

Un PSG très amoindri contre le TFC ?
cdr

En déplacement sur la pelouse du Paris-Saint-Germain ce samedi, le Toulouse Football Club devrait affronter une formation parisienne largement revue, à quelques jours seulement du choc face à Liverpool en Ligue des Champions.

 

 

 

 

Au-delà des cadres qui pourraient souffler afin de se préserver pour les Reds – on pense notamment à Di Maria ou Verratti – Kylian Mbappé et Neymar sont également très incertains après leurs blessures respectives sous les maillots français et brésilien cette semaine. Une nouvelle forcément bonne à prendre pour le TFC, loin d’être dans une position confortable avant de se rendre sur la pelouse du Parc des Princes.

 

Positionnés en quinzième position au classement de la Ligue 1 Conforama, les hommes d’Alain Casanova sont en effet dans une spirale très négative de résultats, puisqu’ils n’ont plus gagné la moindre rencontre officielle depuis le 1er septembre dernier, et un succès acquis dans la douleur sur la pelouse de Guingamp (1-2). Même s’ils devraient connaître bon nombre de difficultés au Parc, leur victoire étant cotée à 18.00 chez les bookmakers du site Sportytrader, Max-Alain Gradel et compagnie ont donc là peut-être une occasion en or de réaliser leur match référence afin de se relancer.

 

Éliminés de la Coupe de la Ligue et certainement pas voués à aller très loin en Coupe de France au regard des derniers parcours, les Toulousains affronteront ensuite Dijon, Reims et Caen avant la trêve, en plus de Lille et Lyon. Trois premiers adversaires qui semblent à la portée des hommes de Sadran, et dont le résultat pourrait passer par une belle performance du côté de la capitale samedi. La rencontre de samedi sera à suivre avec attention donc, même si elle ne paraît pas très équilibrée sur le papier. Qui sait ?

 

 

 

 

Pierre-Jean Gonzalez




Pas de commentaire

Pas de commentaires pour le moment

Soyez le premier à écrire un commentaire.

Ecrire un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *