Le collectif pour le handicap veut « paralyser la construction immobilière » en bloquant des cimenteries

📁 Articles, Société, Une 🕔25 septembre 2018
Le collectif pour le handicap veut « paralyser la construction immobilière » en bloquant des cimenteries cdr

Le collectif pour le handicap veut « paralyser la construction immobilière » en bloquant des cimenteries
cdr

Le collectif inter associatif du handicap en Haute Garonne reprend son bâton de pèlerin pour réclamer la suppression de l’article 18 du projet de loi Elan qui prévoit une baisse de la part des logements accessibles aux personnes handicapés dans le logement neuf.

 

 

 

 

 

Le texte fait passer de 100% à 20% l’obligation de construction. Depuis plusieurs semaines déjà le collectif CIAH 31 (Collectif Inter Associatif Handicaps 31) se fait entendre en bloquant les accès aux cimenteries de la région afin de « paralyser le chiffre d’affaire » de ces dernières.

 

Dans un communiqué le collectif pour le handicap a expliqué sa démarche de blocage : « En bloquant cette fois les accès à 4 grosses cimenteries et 2 centres de gros, gros points d’alimentation en ciments, bétons et tous types de matériels de chantier pour les chantiers de l’agglomération toulousaine et des promoteurs, nous paralysons ce jour une bonne partie de l’économie de la construction et de la promotion immobilière.

 

La Fédération Française du Bâtiment (FFB) est à l’origine de la rédaction de l’article 18 de la loi ELAN. Parce que cette fédération a su influencer le gouvernement à nos dépens pour maximiser ses profits, nous nous attaquons et attaquerons à l’économie de la construction, par tous moyens, tant que cet article n’est pas retiré. Et nous invitons les handi et tous ceux qui les soutiennent à agir comme nous. » a déclaré le collectif CIAH 31

 

 

 

 

Pierre-Jean Gonzalez




Pas de commentaire

Pas de commentaires pour le moment

Soyez le premier à écrire un commentaire.

Ecrire un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.