Accueil Articles Et si vous gagniez de l'argent en contractant un prêt immobilier ?

Et si vous gagniez de l’argent en contractant un prêt immobilier ?

Et si vous gagniez de l'argent en contractant un prêt immobilier ? dr
Et si vous gagniez de l’argent en contractant un prêt immobilier ?
dr

Les taux d’intérêt réels correspondent aux taux d’intérêt une fois déduit le taux d’inflation. Selon l’Observatoire Crédit Logement CSA, “ils n’ont jamais été aussi bas depuis le 1er choc pétrolier en 1973”. Une situation exceptionnelle puisque pour la première fois, les Français empruntent à des taux d’intérêt réels négatifs.
 

 
 

 

La combinaison de deux facteurs

Les taux d’intérêts réels ont encore baissé au mois de juillet, passant, pour la première fois, dans le négatif.

Deux facteurs viennent expliquer cette situation historique :

-Les taux d’emprunt continuent de reculer. D’après les derniers chiffres du Crédit Logement CSA, les taux moyens sont passés de 1,44 % en juin à 1,43 % en juillet. Fin 2008, ces mêmes taux étaient à 5,07 %, presque quatre fois plus élevés. En regardant les chiffres de plus près, on constate que les Français obtiennent des taux à 1,47 % pour un bien neuf et à 1,44 % pour un bien ancien. Du jamais vu depuis 2016. Une situation qui s’explique en partie par le fait que les banques, n’ayant pas encore atteint leurs objectifs commerciaux, proposent des taux très attractifs afin d’attirer de nouveaux clients.

-L’inflation repart à la hausse. Entre juillet 2017 et juillet 2018, l’IPCH, indice des prix à la consommation harmonisé a augmenté de 2,6 %. Le taux d’inflation moyen est ainsi de 1,61 % : supérieur aux taux d’emprunt.

De ce fait, en juillet, les taux d’intérêts réels sont passés sous la barre des 0 %, atteignant -0,17 %. Un phénomène qui permet aux investisseurs de gagner de l’argent tout en s’endettant.

 

Une bonne nouvelle pour les ménages modestes

Effectivement, les personnes souscrivant un crédit vont payer des intérêts tous les mois. Cependant, avec une inflation aussi basse, le montant des mensualités qu’ils régleront sera inférieur à la somme prêtée par la banque. La valeur de la monnaie sur laquelle se base les remboursements diminue. Les taux accordés par les établissements prêteurs ne permettant plus de contrebalancer la perte causée par l’inflation, les investisseurs sont alors gagnants.

De plus, la majorité des banques ont assoupli leurs conditions d’octroi des prêts, notamment en faveur des ménages modestes.

La période est donc propice à l’investissement immobilier. Mais ne vous lancez pas à l’aveugle ! Avant d’emprunter, réalisez une simulation de prêt, afin d’affiner votre projet.

 

 

 

 

La rédaction

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici