Le Crédit Foncier ferme ses portes, les salariés inquiets pour leur avenir

📁 Articles, Economie, Une 🕔13 juillet 2018
Le Crédit Foncier ferme ses portes, les salariés inquiets pour leur avenir cdr

Le Crédit Foncier ferme ses portes, les salariés inquiets pour leur avenir
cdr

Les salariés du Crédit Foncier ont manifesté à Toulouse et Montpellier car ils craignent pour leur emploi. L’entreprise, spécialisée dans le prêt immobilier, embauche 2 200 personnes en France.

 

 

 

 

 

Les grévistes dénoncent les suppressions de postes après le rachat par le groupe mutualiste BPCE (Banque populaire et Caisse d’épargne française). Les grévistes craignent que ce rachat n’entraîne « le démantèlement de l’accession sociale à la propriété », et la « mise à mort » d’un « modèle social » de financement immobilier, rapporte l’AFP.

 

100% des salariés étaient grévistes. Côté BPCE, on assure que « le scénario le plus dur » n’a pas été retenu car le projet prévoit « l’intégration de toutes les activités au sein du groupe ». Un plan de reclassement est déjà prévu pour les salariés. On nous informe que leurs conditions de salaire, de localisation et de nature seront inchangées.

 

À Toulouse, qui est le siège de la direction régionale (Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées et Aquitaine nord et sud), environ 160 personnes vont être concernées par cette disparition, en grande majorité des postes de commerciaux.

 

 

 

 

Virginie Tsiao




Pas de commentaire

Pas de commentaires pour le moment

Soyez le premier à écrire un commentaire.

Ecrire un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *