Tout ce que vous devez savoir sur les nouveaux véhicules électriques individuels

📁 Articles, Economie, Une 🕔12 juillet 2018
Tout ce que vous devez savoir sur les nouveaux véhicules électriques individuels cdr

Tout ce que vous devez savoir sur les nouveaux véhicules électriques individuels
cdr

Internet a beau être une source incroyable en terme d’informations diverses, on peut rapidement s’y perdre. Depuis quelques années, vous avez sans doute aperçu des personnes se déplaçant d’une manière plutôt originale au sein même de la ville de Toulouse. Ce que l’on nomme les NVEI, Nouveaux Véhicules Électriques Individuels, représentent plusieurs manières de s’approprier la ville.

 

 

 

Parce qu’il est rapide de s’y perdre parmi tous les termes employés, voici ci-dessous un petit lexique pour vous aider dans le choix de votre NVEI selon votre type d’utilisation (tout terrain, ville, enfant, etc). Nous vous recommandons également Gyropodus.fr., un excellent comparateur de NVEI.

 

Les véhicules gyroscopiques

On trouve parmi eux les gyropodes, qui sont constitués d’une plateforme reliée à deux roues sur les côtés et à un manche au milieu. Ce dernier est surmonté d’un guidon qui sert de support à celui qui se déplace dessus.

 

Le modèle réduit du gyropode existe, la base va être la même, la seule différence est que le manche est bien moins haut, ce qui permet une conduite assise ou semi-assise, voire même debout pour ceux qui ont le plus d’équilibre.

 

L’hoverboard séduit de plus en plus, son design original n’en fini plus de faire parler de lui. Physiquement, il suffit d’enlever le manche complet du gyropode pour obtenir un hoverboard, mais le fonctionnement ne sera pas le même. Vous aller devoir apprendre à positionner votre corps avant de partir à la conquête des rues toulousaines !

 

Enfin, on distinguera la roue électrique, placée à la verticale, elle s’accompagne de deux supports destinés aux pieds. Vous devrez encore une fois faire preuve d’équilibre pour la manœuvrer au mieux.

 

Les skateboards électriques

Dans cette catégorie se rangent de nombreux véhicules individuels que l’on connaît au départ sous une forme mécanique. Par exemple, le skateboard se dote d’une batterie qui lui permet une plus grande autonomie, même ceux qui ne sont pas à l’aise sur une planche pourront s’en servir rapidement.

 

Les longboards représentent le modèle grand format du skateboard. Sa taille plus importante le rend un peu plus difficile à manier au commencement, mais la praticité de l’engin au bout d’une semaine le rend indispensable pour tous ceux qui l’on testé.

 

Les amoureux des promenades loin du goudron seront ravis d’utiliser le skate électrique tout terrain, qui leur permettra de se déplacer en dehors des rues toulousaines. Enfin, ceux qui désirent réaliser de courts trajets apprécieront le skateboard à une roue, bien plus facile à manier que la longboard mais aussi moins autonome.

 

Comment choisir votre NVEI ?

Plusieurs critères vont devoir être évalués au moment où vous choisirez votre nouveau moyen de transport.
Pour commencer, prenez le temps d’évaluer le poids du véhicule individuel que vous pouvez transporter quotidiennement. Si vous avez des escaliers à prendre ou des ruelles escarpées, il peut être contraignant de choisir un engin trop lourd comme peut l’être la longboard ou le gyropode.

 

Ensuite, vient le moment d’évaluer l’autonomie dont vous devez disposer. Celle-ci va se calculer en kilomètre parcourus, par exemple, le skate à une roue permet de faire environ 15 km. Si vous avez de longs trajets à réaliser chaque jour, il est plus indiqué de vous diriger vers les gyroroues, qui se situent dans la tranche des prix les plus abordables.

 

Le prix, qui fut évoqué rapidement précédemment, va aussi influencer votre choix. Il va en grande partie dépendre de l’autonomie du véhicule individuel, mais aussi de sa taille et de sa complexité.

 

Bon à savoir avant de prendre la route : si vous causez ou êtes victime d’un accident, c’est votre responsabilité civile qui sera engagée au niveau des assurances. Dans tous les cas, prenez garde d’emprunter les voies réservées aux piétons, sur lesquelles vous prendrez le moins de risque (sauf si votre engin dispose d’un siège et dépasse les 6km/h) !

 

Vous pouvez trouver de très nombreuses informations sur des sites spécialisés et alimentés par des passionnés de Nouveaux Véhicules Électriques Individuels.

 

 

 

 

La rédaction




Pas de commentaire

Pas de commentaires pour le moment

Soyez le premier à écrire un commentaire.

Ecrire un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *