Une lycéenne et son compagnon accusés d’avoir séquestré son ex compagnon

📁 Articles, Société, Une 🕔17 mai 2018
Une lycéenne et son compagnon accusés d'avoir séquestré son ex compagnon

Une lycéenne et son compagnon accusés d’avoir séquestré son ex compagnon

Une jeune lycéenne est accusée d’avoir séquestré son ex petit ami, ce dimanche 13 mai. Résidant dans la commune de Balma, le jeune homme de 23 ans, aurait passé 5 h sous l’emprise de ses jeunes agresseurs entre Toulouse et Fenouillet.

 

 

 

 

 

Tout serait parti d’une histoire de jalousie entre la victime et le nouveau compagnon de la lycéenne. Ce dernier aurait pris en grippe l’ex compagnon  et s’en serait pris à lui dans l’après-midi. Le jeune homme aurait ensuite été conduit de force par le couple sur l’Île du Ramier, à Toulouse. Sur place, l’homme aurait subi de nombreuses humiliations: menaces, brûlures de cigarette, attaque de chien… Le duo aurait même forcé l’homme à se déshabiller avant de filmer la scène à l’aide de leur téléphone portable.

 

Les jeunes agresseurs auraient ensuite conduit leur otage à Fenouillet où ils l’auraient racketté à plusieurs reprises. Le jeune homme a finalement été relâché dans la soirée, en état de choc. Il a ensuite retrouvé dans sa boîte aux lettres, le téléphone portable qui lui avait été dérobé ainsi qu’une somme d’argent d’environ 200 € équivalant au montant extorqué, rapporte le site d’informations de la Dépêche.

 

Les gendarmes de la brigade de recherches de Toulouse Saint-Michel ont procédé à l’arrestation des deux jeunes gens ce lundi 14 mai. 2 jours après, le parquet de Toulouse a ouvert une information judiciaire pour « extorsion en réunion avec arme, séquestration, violence en réunion avec arme ». Un mandat de dépôt a également été requis pour les deux mis en cause. Une instruction criminelle a également été établie pour éclaircir le mobile réel de ces actes.

 

Les deux prévenus ont été placés en garde à vu avant d’être mis en examen. La jeune lycéenne est maintenue en détention en attendant le débat contradictoire prévu mardi 22 mai prochain, devant les juges des libertés et de la détention. Quant à son compagnon, il a été écroué hier soir.

 

 

 

 

Kenza Gros Desormeaux




Pas de commentaire

Pas de commentaires pour le moment

Soyez le premier à écrire un commentaire.

Ecrire un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *