Accueil Articles Ils voulaient appeler leur enfant « Jihad », la justice le renomme « Jahid »

Ils voulaient appeler leur enfant « Jihad », la justice le renomme « Jahid »

Ils voulaient appeler leur enfant « Jihad », la justice le renomme « Jahid »
Ils voulaient appeler leur enfant « Jihad », la justice le renomme « Jahid »

Un couple avait décidé d’appeler son enfant « Jihad » à Toulouse. Après un signalement par la mairie au procureur de la République, le Tribunal de Grande Instance (TGI) oblige les parents à modifier le prénom.

 

 

 

 

 

En août 2017, un couple avait décidé d’appeler leur nouveau-né « Jihad ». Le service de l’état-civil, n’ayant pas le pouvoir de refuser un prénom, avait alors signalé les faits au Procureur de la République. Le prénom de « Jihad » signifie à l’origine « lutte », mais dans un contexte marqué par les attentats terroristes, ce choix avait été très mal perçu.

 

Sur les réseaux sociaux, les réactions d’internautes fusaient mais c’était à la justice de décider de la légalité de ce prénom en France. Le Parquet avait alors saisi le juge aux affaires familiales. Le verdict est tombé le 13 avril 2018 : par souci de répercussions sur l’enfant et conformément à L’article 57 du code civil, la justice toulousaine a renommé le petit garçon « Jahid ».

 

 

 

 

 

 

Kenza Gros Desormeaux

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici