Face à Monaco le TFC signe une « remontada » qui tombe à pic (3-3)

📁 Articles, Sport, Une 🕔26 février 2018
Le TFC a bloqué Monaco en seconde période Photo : asmonaco.com/dr

Le TFC a bloqué Monaco en seconde période
Photo : asmonaco.com/dr

Au coup de sifflet final, la frustration des Monégasques contrastait avec la joie des Toulousains revenus de l’enfer pour partager les points avec le dauphin du PSG. A la 87’, Yaya Sanogao délivrait les violets sur une réalisation amorcée dos au but. 16é au classement le TFC reste solide devant les gros avant un déplacement crucial à Metz lors de la prochaine journée.

 

 

 

Privé de Falcao au Stadium, Leonardo Jardim disposait d’une profondeur de banc sans aucune mesure avec celle de Mickaël Debéve qui à pourtant sorti un coaching gagnant en passant à 3 défenseurs alors que Monaco menait (3-1).

 

Car tout avait mal commencé pour le TFC qui subissait dés la 8’ les assauts du duo formé par Baldé et Lopez. Le Portugais doublait même la mise avant que Jovetic ne vienne gagner son face à face avec Lafont pour le (3-1). On pensait alors que le break était fait mais les Toulousains n’ont rien lâché.

 

Un penalty pas clair :
Andy Delort certainement piqué au vif par un maigre temps de jeu signait le penalty qui entretenait l’espoir, sur sa lancée l’ancien des Tigres délivrait en fin de partie un centre sur Sanogo qui terminait le travail pour le partage des points au Stadium.

 

A l’issue du match, le coach de l’ASM Leonardo Jardim pestait contre ce penalty qu’il trouvait très généreux pour le TFC « Je suis pour l’arbitrage vidéo car je pense que l’arbitre à fait une grosse erreur en sifflant penalty contre nous alors que Glik ne touche pas Sanogo dans la surface ».

 

Dans la lutte pour le maintien, ce match nul face à une grosse écurie fait du bien aux violets qui devront garder la même envie pour leur déplacement à Metz lors de la prochaine journée…un match encore capital.

 

 

 

 

Pierre-Jean Gonzalez




Pas de commentaire

Pas de commentaires pour le moment

Soyez le premier à écrire un commentaire.

Ecrire un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *