Accueil Articles Dieselgate : Une réunion pour la réparation du préjudice à Toulouse le 2 juin

Dieselgate : Une réunion pour la réparation du préjudice à Toulouse le 2 juin

Dieselgate Crédit fotolia
Dieselgate
Crédit fotolia/dr

En septembre 2015 a éclaté, sur dénonciation des autorités américaines, le scandale des véhicules Volkswagen dit « Dieselgate ». Le Groupe VW (Audi, Seat, Skoda, Volkswagen) a alors annoncé avoir équipé 11 Millions de voitures dans le monde avec des moteurs diesel truqués, pour pouvoir respecter les normes d’émission de NOx pendant les phases de test, alors que ces véhicules dépassent largement les seuils réglementaires.

 

Le Parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour tromperie aggravée. Les Etats, dont certains ont couvert ces agissements, vont récupérer les amendes correspondantes. Qu’en est-t-il du préjudice subi par les clients du Groupe VW qui sont lésés, à la fois en terme de pollution, de consommation de carburant et de perte de valeur de leur véhicule.

 

Le PDG de la société Volkswagen Group France a refusé jusqu’à présent d’envisager une indemnisation financière, pourtant promise aux clients américains. Après l’ouverture de l’enquête préliminaire pour tromperie aggravée, la France a connu une multiplication des plaintes à l’encontre du Groupe VW. Selon des analystes, le « Dieselgate » pourrait lui coûter entre 23 et 78 Milliards d’Euros.

 

L’APDEF (Association de défense des droits des consommateurs), 1ère association en Europe des victimes du « Dieselgate » propose, sous l’égide d’experts en résolution de contentieux assistés d’avocats compétents, de regrouper les clients de VW pour obtenir réparation du préjudice qu’ils ont subi.

 

A cet effet, le jeudi 2 juin 2016 à partir de 18h à l’hôtel Novotel, 15 place Wilson à Toulouse, l’APDEF organise une séance d’information ouverte aux propriétaires de véhicules Audi, Seat, Skoda et Volkswagen affectés par la tromperie. L’entrée est libre. Les intervenants seront Francesc G.Rafanell, Président de l’APDEF et les avocats de
l’association.

 

En France 900 000 véhicules sont concernés par le « Dieselgate ». L’APDEF propose à leurs propriétaires des actions individuelles devant les juridictions compétentes pour en obtenir réparation (allocation d’indemnités et attribution d’intérêts en réparation des dommages subis).

 

En Espagne, plus de 1000 personnes ont déjà contacté l’APDEF pour s’associer aux actions intentées contre Wolkswagen et Seat pour escroquerie, publicités mensongères et atteinte à l’environnement.

 

L’Association compte plus de 7000 membres et a engagé plus de 6000 instances devant les tribunaux espagnols à l’encontre de sociétés financières représentant un préjudice évalué à 125 Millions d’Euros. A ce jour, près de 3500 actions menées par l’Association ont eu une conclusion favorable et permis aux plaignants de récupérer 60 Millions d’Euros.

 

Renseignements : 
apdef.france@gmail.com
06 63 11 63 73
www.dieselgatecars.com
Association APDEF
C/Paris 50 entlo, 4e
08029 Barcelona

 

 

La rédaction

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici