Accueil Articles Évincé de la liste Delga-Onesta, Christian Piquet estime avoir été « victime de la parole donnée ».

Évincé de la liste Delga-Onesta, Christian Piquet estime avoir été « victime de la parole donnée ».

Assemblée Conseil régional Photo : Toulouse Infos
Assemblée Conseil régional
Photo : Toulouse Infos

Après l’élu écologiste Patrick Jimena c’est au tour du cofondateur du front de gauche d’exprimer publiquement son « incompréhension  » suite à son éviction lors de la fusion entre la liste de Carole Delga et celle de Gérard Onesta. Christian Piquet dit avoir appris son sort par « voie de presse » et rappelle la parole qu’on lui avait donnée.

 

« La constitution finale de la liste « Nouveau Monde » pour le premier tour avait été accompagnée d’un engagement collectif de placer mon amie Dominique SATGÉ et moi-même parmi les candidats éligibles, et cet engagement avait été repris par Gérard ONESTA dans une lettre adressée aux militants et électeurs communistes de Haute-Garonne. De même, la reconduction des élus sortants faisait partie de l’accord conclu lors du regroupement de la Gauche unitaire (dont j’étais le fondateur et porte-parole national) avec le Parti communiste français au mois de septembre 2015, accord ratifié par le conseil national du PCF », a déclaré Christian Piquet.

 

Dans l’ensemble de ses déclarations Christian Piquet Conseiller régional sortant de Midi-Pyrénées estime avoir fait les frais des tractations d’entre 2 tours et demande des comptes… affaire à suivre.

 

 

Pierre Jean Gonzalez

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici