Accueil Articles Dans son rapport annuel le Secours catholique constate une précarité toujours en hausse

Dans son rapport annuel le Secours catholique constate une précarité toujours en hausse

Accueil Secours Catholique Ccaritas
Accueil Secours Catholique
Ccaritas

A la veille des élections régionales, le Secours catholique-Caritas France entend attirer l’attention des candidats sur la précarité toujours en hausse. C’est sur la mobilité des personnes précaires que l’organisme attire l’attention dans son rapport annuel de 2014. Le Secours catholique a rencontré l’an dernier près d’un million et demi de personnes dont plus de 30 000 en Ariège-Haute-Garonne.

 

L’étude menée par le Secours catholique sur la pauvreté est sans appel, elle démontre la fracture qu’engendrent les frais liés aux déplacements. La mobilité est un enjeu majeur dans la recherche d’un emploi mais aussi, pour l’accès à des formations, aux soins, aux loisirs et pour une vie sociale et familiale active. D’après l’organisme : « la mobilité n’est pas une thématique comme le logement, l’isolement ou l’emploi. C’est une problématique transversale qui a un impact sur chacune de ces thématiques. La première difficulté, que l’on habite en milieu rural ou que l’on travaille en horaires décalés, reste l’accès à un véhicule. » L’action menée en 2014 en Ariège et Haute-Garonne par le Secours Catholique-Caritas France a, par son dispositif de micro-crédit, « permis à de nombreuses personnes d’acheter une voiture ou, dans certains cas, un scooter. Plus de 80.000 € ont ainsi été consacrés à cette action en 2014. » Le rapport détaille que 20 % de ces aides sont dédiées aux dépenses fixes et contraintes pour le maintien à la mobilité avec notamment le financement des frais d’entretiens et d’assurances des véhicules.

 

 

Anna An Duigou

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici