Accueil Articles Benoît Poelvoorde présidera le 4 éme Fifigrot prés de chez vous.

Benoît Poelvoorde présidera le 4 éme Fifigrot prés de chez vous.

festival fifigrot Cfifigrot
festival fifigrot
Cfifigrot

Après avoir annexé l’Occitanie les armées Grolandaises seront aux ordres du général Wallon Poelvoorde du 14 au 20 septembre pour déverser l’esprit de la Présipauté le long de la Pink City. Une saison qui fera la part belle à Jean Yanne mais aussi à nos « toulouzains » que sont Jacques Mitch et Jean- Henri Meunier qui sortiront l’artillerie lourde pour accueillir avec tous les honneurs nos amis du Fifigrot.

 

Fifigrot débarque pour la 4éme fois sur les rives de la Garonne, une histoire à dormir debout qui commence comme un conte Picard (à ne pas confondre avec les les surgelés ! ) comme nous le confie Gérard Trouilhet, membre actif du festival. «  Au départ le festival était basé à Quend en Baie de Somme et quand il s’est quelque peu essoufflé avec JIHO le dessinateur on s’est dit que Toulouse, une ville étudiante ou soufflait un embryon d’esprit libertaire serait un choix parfait ».

 

Histoire de Pachydermes

Il était écrit que le réalisateur toulousain du « Mammouth Pobalski » Jacques Mitch et les créateurs de « Mammuth », Benoît Delépine et Gustave Kervern devaient bien se rencontrer un jour ou l’autre. Ce sera chose faite et en grandes pompes svp car notre « jacques » national sera en tête de gondole le 15 septembre à la cinémathèque avec son dernier opus «  Le mari, la femme, le cochon et l’amant », une comédie musicale… on dirait du Peter Greenaway…ça promet !

 

L’Occitanie et Groland, 2 pays virtuels

Pour ne pas se fâcher malgré l’annexion du Groland décrétée lors du dernier festival les cinéastes occitans régleront leurs comptes sur la toile.« On va mettre en avant la production de films en occitans avec la projection de films à St Pierre des cuisines en collaboration avec le collectif Detz et Biget Productions », nous confirme Gérard Trouilhet. Pour enfoncer le clou les grands ordonnateurs du Fifigrot diffuseront le documentaire de la toulousaine Catherine Ayra qui dans son film interroge la personnalité de Giscard D’Estaing comme un performeur…tout un programme !

 

 

Le soldat rose

Enfin, un Fifigrot ne serait pas un Fifigrot sans le coup de manivelle de notre soldat « rose », Jean-Henri Meunier qui présentera en sélection officielle «  Faut savoir se contenter de beaucoup », une rencontre entre Jean-Marc Rouillan et Noël Godin…Godin va t-il entarter l’icône de l’extrême gauche ?… Vous le saurez en vous rendant au Fifigrot…on vous tiens au courant pour la suite très prochainement.

 

 

Pour en savoir plus : http://fifigrot.com/

Pierre Jean Gonzalez

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici