Accueil Articles Toulouse : « objectif patrimoine mondial de l'UNESCO dans 10 ans »

Toulouse : « objectif patrimoine mondial de l’UNESCO dans 10 ans »

Moudenc conference rentree 2014
Jean-Luc Moudenc lors de sa conférence de presse de rentrée. Photo / CCB

C’est dans un contexte de « difficultés financières » que le maire de Toulouse a fait sa conférence de presse de rentrée, ce mardi, salle des Commissions du Capitole. « Disparition de l’épargne », « baisse des dotations de l’État », malgré la situation, Jean-Luc Moudenc assure que « l’équipe est au travail » et annonce « des projets structurants et de proximités ».

 

« Toulouse va de l’avant » a tenu à rappeler Jean-Luc Moudenc en introduction de son point presse de rentrée organisé ce mardi. Première bonne nouvelle, « le 1er ministre m’a confirmé le calendrier de la LGV », se réjouit le maire de Toulouse qui est cependant « inquiet des modalités de financement et de la solidité des partenariats ». Il a donc écrit au ministre pour demander une réunion entre les financeurs afin d’évaluer « combien coûte et qui cofinance le projet ». Autre sujet chaud, qui celui-là est en train d’échapper à la ville rose : le CEA Tech. Annoncé le 15 octobre 2013 sur le site de Toulouse Montaudran Aerospace, le Commissariat à l’énergie atomique, qui devrait accueillir près de 300 chercheurs, devrait finalement être implanté à Labège-Innopole. Sévère avec son prédécesseur qui « a laissé ce dossier en perdition », le président de la Communauté urbaine indique avoir téléphoné au directeur du CEA Tech, Jean Therme, et travailler à un courrier visant à promouvoir le site toulousain.

 

Patrimoine mondial de l’UNESCO dans 10 ans

Comme sa voisine Albi, Jean-Luc Moudenc veut que « la partie la plus remarquable du centre-ville » soit inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. « L’objectif est de l’obtenir dans 10 ans », lance le maire de Toulouse qui va mettre en place un « plan cohérent de mise en valeur du patrimoine public et privé avec la création d’une mission patrimoine chargée d’agréger toutes les compétences dispersées dans différents services municipaux ». Parallèlement, l’adjoint en charge des finances, Sacha Briand, ne cache pas vouloir se débarrasser du patrimoine immobilier municipal « jugé inutile ». « Nous étudions d’un côté les ‘délaissés de voiries’ que nous pouvons vendre et de l’autre nous sommes en train de lister l’ensemble du patrimoine immobilier afin de savoir ce qu’il est pertinent de garder dans le giron municipal et ce que nous pouvons céder », détaille Sacha Briand.

 

70% de taux d’intervention pour l’Office de la tranquillité

Conforme à ses promesses de campagne, le maire de Toulouse est très actif sur le volet sécuritaire. Accompagné de son adjoint en charge de la sécurité, Olivier Arsac, Jean-Luc Moudenc a annoncé la signature d’une convention police nationale/police municipale « avant la fin de l’année », la réactivation de la commission d’éthique concernant la vidéosurveillance et se félicite du taux d’intervention suite à un appel à l’Office de la tranquillité « qui est passé de 50% à 70% depuis le début du mandat ». Enfin, Djilali Zouham, délégué du préfet sur le quartier de la Reynerie a été débauché pour apporter son expérience dans les quartiers prioritaires.

 

Guillaume Truilhé

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici