Accueil Articles Toulouse annonce la gratuité de ses musées le week-end

Toulouse annonce la gratuité de ses musées le week-end

Muséum d'Histoire naturelle de Toulouse
Muséum d’Histoire naturelle de Toulouse. Photo / CMT Patrice Nin

Jean-Luc Moudenc s’y était engagé pendant la campagne des municipales, la gratuité des musées le week-end sera votée lundi 22 septembre. Cette mesure ne concerne que les Toulousains et les lieux sur lesquels « la mairie a un pouvoir d’action».

 

À partir du 27 septembre prochain, les musées municipaux de Toulouse seront gratuits les week-ends. « Nous optons pour la culture pour tous, ainsi que l’excellence pour tous », souligne le maire de Toulouse. « Les Toulousains, je pense, connaissent mal les musées de la ville. Peut-être un, ou deux, mais pas tous », regrette Jean-Luc Moudenc qui veut « donner l’appétit de la culture » aux Toulousains.

Présentée devant au Conseil municipal le lendemain de la journée du patrimoine, lundi 22 septembre, cette mesure sera réservée aux Toulousains munis de la carte pass « Muséelibre » délivrée dès le 23 septembre à l’Hôtel de Ville. Pour cela, une « photo d’identité et un certificat de logement » seront nécessaires. « Nous pensons à élargir l’accès aux habitants des communes proches de Toulouse », précise Pierre Esplugas, conseiller municipal délégué aux musées, « mais il faut penser au coût de ce dispositif ». Pour l’instant, la collectivité se charge de payer le manque à gagner des musées, évalué à 186 000 euros par an. Autre contrainte de la mesure, tous les musées ne sont pas vraiment compris dans le lot. « Seulement ceux où la mairie a un pouvoir d’action ainsi que trois emplacements historiques que sont la crypte archéologique de Saint-Pierre-des-Cuisines, l’ensemble conventuel des Jacobins et l’Amphithéâtre romain », explique Jean-Luc Moudenc. Les autres, comme le Musée des Abattoirs, restent payants.

 

« Faire preuve d’imagination pour les recettes »

Pour augmenter les recettes des musées et « éventuellement élargir leur gratuité aux habitants d’autres communes », Jean-Luc Moudenc souhaite « bâtir une stratégie de montée en puissance pour les boutiques ». « Il faut faire preuve d’imagination pour obtenir des recettes spontanées », ajoute-t-il. Le maire de Toulouse ne manque pas d’évoquer alors la situation financière déficitaire de la ville et déclare « que contrairement à la précédente municipalité en place, nous n’avons pas peur des initiatives privées ». C’est ainsi que pourra être envisagée une « extension du projet ». « Plus il y aura de monde, plus je serai ravi ! Et dans quelques années, si les recettes le permettent, nous repenserons aux limites de la mesure ».

 

Article de Nicolas Drusian

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici