Les Augustins, musée des Beaux-arts de Toulouse

📁 Musées 🕔26 août 2013

Vue du cloître du musée des Augustins à ToulouseLe musée des Augustins, créé en 1793, est l’un des plus vieux musée des Beaux-arts de France. Il abrite des collections de sculpture et de peinture allant du Moyen-âge jusqu’au début du XXème siècle.

 

L’ancien couvent d’ermites de Saint Augustin s’est transformé en musée pendant la période révolutionnaire, et abrite désormais plus de 4000 œuvres, composées essentiellement de peintures et de sculptures. La muséographie se déploie dans l’église et les salles capitulaires, ainsi que dans l’aile « Darcy ». Cette dernière, construite par un élève de l’architecte en vogue à l’époque Viollet-le-Duc, date de la fin du XIXème siècle et mis près de trente ans à voir le jour. Toutes les salles s’articulent autour du cloître, nœud gordien de ce bâtiment de style « gothique méridional ». Les sculptures illustrant l’art roman et gothique forment un riche ensemble d’œuvres provenant d’édifices religieux toulousains, et donnent les plus belles pièces au musée. La collection de peintures couvre elle aussi une période prolixe, allant du XVIème siècle au XIXème, et déroule l’histoire de l’art français et européen.

 

L’empreinte Viollet-le-Duc

Si la sculpture romane et gothique, alliées à la religiosité du lieu donnent toute son identité au musée des Augustins, il ne faut pas oublier de voir l’aile Darcy et son escalier vouté imposant à l’exubérance stylistique affirmée. Cerné par des sculptures monumentales du XIXème siècle, il mène aux salons de peintures tout aussi surprenants. Ces immenses salles à l’éclairage zénithal proposent un accrochage recréant l’ambiance des salons de l’époque, laissant apprécier des œuvres aux dimensions notables. Un salut peut également se faire en repartant à Dame Tholose, sculpture en bronze exécutée en 1544 par l’artiste toulousain Jean Rancy, et qui ornait jadis le haut de la colonne de la place Dupuy.

Le musée des Augustins et ses collections prestigieuses raconte le passé de Toulouse à travers des trésors de l’histoire de l’Art, et reste un lieu unique à découvrir en plein centre-ville.

Didier Marinesque

Pas de commentaire

Pas de commentaires pour le moment

Soyez le premier à écrire un commentaire.

Ecrire un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *