Toulouse est-elle une ville sûre ?



Résultats
Bannière

Toulouse : La fête du Beaujolais sous étroite surveillance

Envoyer Imprimer PDF Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Le Beaujolais nouveau fête ses 61 ans. Photo / CTICe mercredi à minuit, le Beaujolais et le Gaillac nouveau sont arrivés ! L’occasion pour les jeunes de faire la fête et pour les forces de l’ordre d’encadrer d’éventuels débordements. Ce soir, entre 100 et 150 policiers seront déployés pour éviter que cette soirée festive ne se transforme en cauchemar.

 

Depuis 1985, le troisième jeudi de novembre est la date officielle du lancement du Beaujolais nouveau. Et cette année ne dérogera pas à la règle, malgré une récolte 2012 divisée par deux à cause d'une année marquée par les intempéries.

A Toulouse, c’est Place Saint-Pierre que se massent les fêtards pour gouter le vin lyonnais. Et « même si la fête rameute moins de monde d'année en année », pour cette édition encore, les patrouilles seront donc nombreuses tant au centre-ville qu’en périphérie. En effet, si les agressions, vols et autres bagarres sont à prévoir non loin de l’épicentre de la fête, des contrôles d’alcoolémie seront également « diligentés en de nombreux points, en ville et aux sorties de la ville ». Tout est donc prévu pour que la fête se passe bien et que les toulousains puissent s’amuser sans risques.

 

Le Beaujolais 2012

Il a un petit gout de banane… Non, de Framboise… Non de Noisette !! Si chacun trouvera dans cette cuvé des arrières gouts toujours plus farfelus au fil de la soirée, les spécialistes le trouvent « d’une grande finesse ». « Malgré la faible quantité de la récolte, la maturation s'est déroulée dans d'excellente condition » peut-on entendre du côté des producteurs. Une situation qui va entrainer une légère augmentation des prix.

A déguster frais, entre 10 et 11°, ce vin nouveau se marie parfaitement avec la charcuterie, les fruits de mer, les huitres ou encore les plats épicés. A Toulouse, si c’est la cuvée qui vous intéresse plus que de faire la fête, vous pouvez vous rendre dans un des nombreux bars à vins de la ville, qui vous proposeront des alliages des plus intéressants.

 

Guillaume Truilhé

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Vous êtes ici : Actualités Société Toulouse : La fête du Beaujolais sous étroite surveillance