Apéritif qui tourne mal, jihadistes et vols de portables à la une du journal des faits divers de Toulouse

📁 Dossiers, Retour sur l'actu 🕔26 septembre 2014
azf dossiers

Image d’illustration. Photo / CTDR

Dans le numéro de cette semaine, l’apéritif sur le boulevard de Suisse pour fêter l’arrêté anti-racolage qui tourne à des confrontations, trois jihadistes, dont deux Toulousains qui rentrent de Turquie, se sont rendus à la police, et les chiffres du nombre de vols de téléphones portables pendant l’été. Et comme chaque semaine, notre jour par jour crimes et délits dans la traditionnelle section «faits et méfaits».

 

Événement de la semaine : Lundi soir, un apéritif qui devait fêter « la tranquillité retrouvée » (l’arrêté anti-racolage) sur le boulevard de Suisse a dégénéré en une altercation violente entre les riverains et des manifestants. Cela a commencé plus ou moins calmement avec des jets de confettis, de préservatifs et d’objets divers sur les habitants du quartier, puis en quelques minutes des coups ont commencé à être portés. La situation a continué d’empirer quand les manifestants ont lâché des gaz lacrymogènes, notamment sur le maire du quartier Maxime Boyer. Les forces de police ont procédé à plusieurs interpellations.

Affaire de la semaine : Trois jihadistes présumés, dont deux Toulousains, se sont livrés à la gendarmerie de Lodève, dans l’Hérault mardi soir. Sur le coup d’un mandat d’arrêt car arrivant de Turquie, ils devaient être accueillis à l’aéroport d’Orly par des policiers. Sauf que policiers il n’y avait pas, à cause « d’un problème des services du renseignement turc » et d’un dysfonctionnement du service de renseignement français. Soupçonnés « d’association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste », les trois jihadistes présumés ont été escortés jusqu’à Paris.

Statistique de la semaine : 378, c’est le nombre de téléphones portables volés à Toulouse pendant le mois d’août. Soit 15 vols par jours, en moyenne. Que ce soit à l’arraché, lors de cambriolages, ou de vols simples, un total de 1396 téléphones ont été dérobés cet été (3 mois). Pourtant, le nombre de ces vols a baissé de 11,94%, selon les chiffres officiels, par rapport à l’année dernière.

 

Faits et méfaits

Vendredi : Des peines de 9 à 15 ans de prison ont été prononcées par la cour d’assises de Toulouse à dix accusés, poursuivis pour une agression à domicile à Vigoulet-Auzil, en mars 2010, ainsi que le braquage d’une bijouterie à Pinsaguel, une semaine plus tard.

Samedi: Dans l’après-midi, une marche blanche en mémoire d’Yliès a été organisée. Elle est partie du quartier de Bagatelle où vivaient la victime et sa famille.

Dimanche : Une montre Breitling d’une valeur de 15 000 euros a été dérobée sur un stand lors du meeting aérien de Francazal. L’objet ne sera « d’aucune utilité car elle nécessite un chargeur spécifique », souligne la marque d’horloger.

Lundi : À l’issue de sa participation au triathlon de Toulouse de ce week-end, Guillaume Evrard, pilier de l’AS Tournefeuille, est décédé d’un malaise au CHU, vers 4 heures du matin. Les proches déplorent le délai d’intervention des secours et le dispositif médical de l’épreuve.

Mardi : Dans la matinée, un homme a été arrêté lors d’un banal contrôle routier, mais les policiers ont remarqué que l’individu roulait avec de fausses plaques d’immatriculation et sans assurance. Et plus que tout, l’homme avait été condamné à 11 mois de prison à Rouen. Il a été condamné à 3 mois supplémentaires par le tribunal correctionnel de Toulouse.

Mercredi : Bien qu’il ait été interpellé et menotté par la BAC dans le quartier des Amouroux, un homme est parvenu à s’enfuir avec la complicité d’un groupe d’individus qui l’ont sorti de la voiture de police.

 

Article de Nicolas Drusian

 

Sources: La Dépêche du MidiDirect Matinmétro20 minutes

Pas de commentaire

Pas de commentaires pour le moment

Soyez le premier à écrire un commentaire.

Ecrire un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *