Des étudiants de TBS et la clinique Pasteur élaborent des menus bas carbone

📁 Articles, Economie, Une 🕔13 février 2018
Des étudiants de TBS et la clinique Pasteur élaborent des menus bas carbone cdr

Des étudiants de TBS et la clinique Pasteur élaborent des menus bas carbone
cdr

À Toulouse, plusieurs régies de restauration ont choisi, depuis quelques années, de s’allier à l’association « Menu 2 fois bon ». Le projet est né en 2015 à l’initiative de la Clinique Pasteur.

 

 

 

 

Trois ans plus tard, ce sont près de 22 acteurs de la restauration collective d’Occitanie qui ont rejoint l’opération, avec un seul mot d’ordre : bon pour la santé et bon pour la planète. Des étudiants du Toulouse Business School, également membres de l’association.

 

Le projet a vu le jour en 2015 à l’initiative de la Clinique Pasteur. L’établissement a souhaité lancer un menu bas carbone dans le cadre de la COP21 tout en suivant la méthodologie de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME). Une opération qui a été un succès pour l’association car 1 200 repas ont été servis ce jour-là. En terme de chiffre, cela a permis d’économiser 35,9% de CO2. L’action a été menée en faveur de la réduction des émissions de gaz à effets de serre à Toulouse.

 

Savoir allier alimentation saine et environnement : 

À l’origine de cette opération, des chefs en restauration collective, des diététiciens et des associations se sont volontairement associés afin d’élaborer des menus bons pour leurs convives et bon pour la planète.

 

« C’est un menu qui est supposé être bon pour la santé et bon pour l’environnement. Le but est de créer un menu sain pour le corps et faible en dioxyde de carbone. C’est le coeur du projet. Notre rôle est d’étendre ce mouvement et d’en faire parler. Grâce à ce mouvement, 100 000 repas ont été servis l’année dernière. Ce qui a permis d’économiser plus de 200 tonnes de CO2. C’est un mouvement qui est né de la région de Toulouse. L’objectif serait également d’étendre ces actions au niveau national», nous explique Victoria Alexandre, étudiante à Toulouse Business School et membre de l’association « Menu 2 fois bon ».

 

Le « menu 2 fois bon » est un menu qui a du goût car il privilégie la qualité et les saveurs des produits choisis par l’équipe de restauration. Il propose ainsi une alimentation équilibrée plus saine pour la santé car il associe fruits et légumes de saison, produits bio, locaux ou encore protéines animales.

 

Pour la planète, c’est lutter contre le réchauffement climatique. Les produits locaux utilisés sont issus d’une agriculture limitant ou évitant les engrais, les pesticides.

 

Des journées d’action pour sensibiliser :

Les membres de l’association « Menu 2 fois bon » affirment leur volonté de sensibiliser les Toulousains à cette cause. Pour Victoria Alexandre, « on a choisis de faire parti de cette association car c’était un sujet qui nous intéressait beaucoup. On avait envie de concilier un projet qui fasse aussi bien référence à une alimentation saine qu’au développement durable. Ce projet était vraiment le moyen de concilier les deux. Pour nous, c’est intéressant de sensibiliser les étudiants, de les inciter à manger sainement. »

 

Pour rappel, en 2016, l’association Synethic a réuni un collectif de restauration pour étendre ce dispositif dans plusieurs restaurants d’entreprises et cantines scolaires. 40 000 repas bas carbone ont été servis le 3 juin 2016 dans le cadre de la semaine du développement durable, soit une économie de 38 tonnes de CO2.

 

En 2017, l’objectif de « Menu 2 fois bon » de servir 100 000 repas lors de la journée du jeudi 1er juin a été quasiment atteint pour 200 tonnes de CO2 économisées, soit l’équivalent de 407 allers retours Paris/Toulouse en avion.

 

Avant l’édition 2018 de La Semaine européenne du développement durable, les étudiants du Toulouse Business School seront présents pour une journée de sensibilisation au sein même de l’école. « Nous serons là lors d’une journée de sensibilisation à l’école. Lors de cette journée, nous aurons un stand et notre but sera d’attirer l’attention sur les étudiants. On espère aussi pouvoir élaborer un menu 2 fois bon avec l’école», nous confirme Victoria Alexandre. À noter que cette journée se déroulera le 8 avril prochain au Toulouse Business School.

 

Pour cette année 2018, l’objectif à atteindre des menus à servir n’a pas encore été dévoilé. La Semaine européenne du développement durable aura lieu comme chaque année du 30 mai au 5 juin. Cette année la thématique portera sur les « Villes et Territoires de demain ». Le rendez-vous est donc pris pour découvrir les nouveaux menus proposés par « Menu 2 fois bon ».

Virginie Tsiao




Pas de commentaire

Pas de commentaires pour le moment

Soyez le premier à écrire un commentaire.

Ecrire un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *