CHU de Toulouse : les choix de la direction en question

📁 Articles, Santé, Une 🕔25 janvier 2018
CHU de Toulouse : les choix de la direction en question dr

CHU de Toulouse : les choix de la direction en question
dr

Pour deux syndicats du CHU de Toulouse (CGT et Sud), il est temps de tirer la sonnette d’alarme. Pour eux, après la nomination de l’ancien directeur au ministère de la Santé, le centre hospitalier toulousain n’a plus de réelle direction.

 

 

 

 

À l’heure actuelle, aucun arrêté de nomination au Journal Officiel de la nouvelle directrice générale par intérim n’a été publié. De ce fait, les décisions de la nouvelle directrice Anne Ferrer depuis le 2 janvier dernier, seraient juridiquement illégitimes. Des délégations de signatures ont également été attribuées. Alors que le CHU de Toulouse est touché par de nombreux mouvements de grève, une nouvelle tension juridique vient s’ajouter à ces turbulences sociales.

 

L’hôpital toulousain ne confirme pas l’absence de publication de l’arrêté de nomination de sa nouvelle directrice générale. Le CHU de Toulouse contredit totalement la CGT, en parlant de « fausses allégations ». En ce qui concerne l’ARS (en accord avec le CHU), tout se fait dans les règles.

 

Hier, le personnel gréviste du pôle I3LM (Inflammation – infection – immunologie – loco-moteur et structure médico-chirurgicale), rejoint par le service psychiatrie, organisait une nouvelle action pour faire entendre ses revendications. Un barrage filtrant avait été mis en place, provocant des ralentissements voire des arrêts sur la ligne du tramway. Ce jeudi 25 janvier, un autre mouvement de protestation est prévu par tous les services en grève à 14h devant l’Hôtel Dieu.

 

 

 

 

 

 

Virginie Tsiao




Pas de commentaire

Pas de commentaires pour le moment

Soyez le premier à écrire un commentaire.

Ecrire un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *