Fréquentation record pour la Cité de l’espace cet été

📁 Articles, Economie, Une 🕔13 septembre 2017
Fréquentation record pour la Cité de l’espace cet été dr

Fréquentation record pour la Cité de l’espace cet été
dr

La Cité de l’espace a connu une belle année 2016 avec une fréquentation record de 322 800 visiteurs. Le premier semestre 2017 a confirmé la tendance de ces dernières années avec +18% de fréquentation par rapport à 2016.

 

Sur la période estivale, c’est un nouveau record qui a été enregistré avec une hausse des entrées de 37%. Ainsi, au 31 août la fréquentation de la Cité de l’espace atteignait 272 913 visiteurs, avec un nombre record de visiteurs à la Nuit des étoiles le 28 juillet dernier et deux journées à plus de 4000 visiteurs.

 

Cet engouement s’explique notamment par le renouvellement de l’offre proposée et l’ouverture du planétarium rénové, qui fait entrer Toulouse dans le top 3 mondial des planétariums, avec Paris et Houston.

 

La Cité de l’espace rapproche le monde scientifique du grand public par le biais de témoignages, de médiations pour relayer la riche actualité spatiale de manière participative, comme lors de la mission de Thomas Pesquet à bord de la station spatiale internationale ou actuellement avec l’exposition Astronautes.

 

« Au moment de fêter les 20 ans de la Cité de l’espace, je tiens à féliciter toute son équipe pour ce succès qui augure d’une année exceptionnelle. La Cité de l’espace est désormais une référence pour la diffusion de la culture scientifique auprès de tous, au cœur de la capitale européenne de l’espace, Toulouse. Elle accueillera en octobre le 30ème Congrès mondial des Astronautes dans le cadre d’ESOF (EuroScience Open Forum) consacrant Toulouse « Capitale européenne de la science 2017-2018 » et s’inscrit dans le positionnement de tourisme culturel que nous souhaitons développer avec l’Agence d’Attractivité » a conclu Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse, Président de Toulouse Métropole.

 

 

 

 

La rédaction




Pas de commentaire

Pas de commentaires pour le moment

Soyez le premier à écrire un commentaire.

Ecrire un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *