Canal du Midi : la Région Occitanie mobilisée pour la préservation et la mise en valeur du site

📁 Articles, Economie, Une 🕔24 juillet 2017

 

canal du midi

canal du midi
C/patrice nin

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée vient d’approuver la Charte d’engagement « à Préserver et à Mettre en Valeur la Valeur Universelle Exceptionnelle du Bien UNESCO Canal du Midi », lors de sa commission permanente, réunie ce vendredi 7 juillet à Montpellier.

 

Avec ses 360 kilomètres et ses 328 ouvrages (écluses, aqueducs, ponts, déversoirs, tunnels…), le Canal du Midi, construit entre 1667 et 1694, est l’une des réalisations de génie civil les plus extraordinaires de l’ère moderne qui ouvrit la voie à la révolution industrielle. Le souci de l’esthétique architecturale et des paysages créés qui anima son concepteur, Pierre-Paul Riquet, en fit non seulement une prouesse technique, mais aussi une œuvre d’art.

 

Par sa décision du 7 décembre 1996, le Comité du Patrimoine Mondial a inscrit le bien « Canal du Midi » sur la Liste du patrimoine mondial. Par cette inscription, l’UNESCO reconnaît la portée internationale de la Valeur Universelle Exceptionnelle (VUE) du Bien « Canal du Midi ».

 

Depuis 2007, l’UNESCO s’est légitimement dotée d’exigences particulières pour les nouvelles candidatures mais aussi pour le maintien de l’inscription des biens au Patrimoine Mondial. Dans le cas du Canal du Midi, cela suppose que les différents chantiers relatifs à sa préservation, à son Plan de Gestion et à sa Gouvernance aient suffisamment avancé d’ici 2019.

 

C’est dans ce contexte que Pascal Mailhos, préfet de la Région Occitanie et Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée ont installé le Comité du Bien du Canal du Midi qui s’est notamment traduit par la tenue le 6 janvier 2017 des 1ères assises du Canal du Midi.

 

Lors de ces Assises, les différents acteurs publics et privés ont partagé l’intérêt de construire une relation de partenariat qui réponde aux nécessités de préservation et de mise en valeur du « Canal du Midi », via la signature d’une charte les engageant à :

– Participer activement aux réunions du Comité de Bien du Canal du Midi

– Intégrer la VUE du Bien « Canal du Midi » dans les démarches, initiatives et actions quotidiennes entreprises dans chacun des territoires traversés

– Prendre part activement à la mise en œuvre du Plan de gestion du Bien « Canal du Midi »

– Contribuer de manière collective à la diffusion et à la mise en valeur des caractéristiques remarquables à l’origine de la VUE du Bien « Canal du Midi »

– Concourir à l’élaboration et à la mise en œuvre d’un projet culturel global et spécifique au Bien « Canal du Midi ».

– Participer à la co-construction et à la mise en œuvre de la Charte Paysagère, Architecturale et Urbaine

 

« Le maintien de l’inscription du Canal du Midi au patrimoine mondial de l’UNESCO est un enjeu majeur pour le développement de notre territoire. Je me félicite de la signature de cette charte, qui prouve une nouvelle fois notre engagement sans faille pour la préservation et la mise en valeur de site patrimonial emblématique, ancré dans l’identité de la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée » a notamment déclaré Carole Delga à cette occasion.

 

 

 

La rédaction




Pas de commentaire

Pas de commentaires pour le moment

Soyez le premier à écrire un commentaire.

Ecrire un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *